28 Avril : Départ du tour de France de l’OCH en joëlette vu par François

cana1Nous avons commencé ce grand Tour de France à 10h00 par une très belle messe à la Viale Europe. Des personnes avec un handicap de Foi et Lumière ont servi la messe et de nombreux prêtres ont concélébrés. Des personnalités comme la princesse Claire de Belgique, Marie-Hélène Mathieu, fondatrice de l’OCH, Philippe de la Chapelle, actuel directeur, Viviane Le Polain, Serge Thiry, le provincial des jésuites Franck Janin s.j. étaient présentes. Et j’ai surement oublié de mentionner d’autres personnes importantes. Le père Guy Martinot a fait une belle homélie. Ce qui m’a fait plaisir aussi, c’est que Marie-Hélène Mathieu, dans son allocution à la fin de la messe, a cité le père André Roberti, fondateur de l’Arche à Bruxelles.

Ensuite nous sommes tous montés dans les jardins de la Viale où un apéritif de l’amitié nous attendait. Nous avons eu la bonne surprise de recevoir chacun un TS spécial Marche OCH. Gris ou rose, selon les goûts ! Luc nous a montré les joélettes et nous a expliqué comment les conduire pour le confort de la personne qui est dedans. Il faut toujours les conduire à deux : une personne tire, l’autre pousse. Il faut que deux autres personnes soient également sur les côtés pour veiller à la bonne sécurité. J’ai eu la joie et le privilège de conduire (j’étais devant) Valérie jusqu’au lieu du pique-nique, c’est-à-dire au bois de la Cambre. Nous avons traversé différents quartiers de Bruxelles dont la place Flagey, très animée le dimanche matin. Le grand oiseau coloré et sur échasses de Michel Vienot ouvrait la marche et beaucoup de passants nous prenaient en photo. Oh bonheur ! Le soleil était de la partie !

Après le pique-nique sous le soleil et au son de l’accordéon de Thierry Monfils s.j., je suis fier d’avoir accompagné la première étape jusqu’à l’arrivée à Dworp. Nous avons fait 17 km. Ce que j’ai le plus aimé : l’ambiance et le sourire sur les visages des gens que nous avons croisés !

François Baily

Je voudrais juste ajouter une belle phrase de Guy Martinot nous parlant dans son homélie de la gloire de Dieu : « la gloire de Dieu, c’est quand l’amour devient transparent ! »
Puissions-nous tous grandir chaque jour dans ce vaste programme vers le bonheur. Nous avons certainement vécu une journée de beaucoup de joie et de transparence. Merci l’OCH pour cette excellente idée et la formidable organisation.

Françoise Uylenbroeck

> Pour revenir à la page précédente, cliquez ici