Mai 2013 : Week-end Arc-en-ciel – 2 témoignages

arc_en_ciel_4En chemin avec Marie: une super retraite Arc en ciel!
J’ai participé, en ce mois de mai, à la belle retraite « Marie, chemin de lumière »: nous avons médité les mystères joyeux de la vie de Marie. Quelle source d’inspiration. Et surtout, quel talent ont déployé les organisateurs pour mettre tout cela en musique, en prière, en dessins, en bricolages, en jeux… Le cheminement est pensé avec une profondeur magnifique tout en étant accessible à tous les participants. Et ce « ton » sur lequel on parle, cette attention permanente à chacun, cette atmosphère généreuse. Et on n’est pas sur un petit nuage, loin de nos réalités, loin de notre souffrance quotidienne: que du contraire, on ne triche pas avec le quotidien, des larmes parfois, des confidences, un soutien mutuel, une grande écoute, une compassion aimante sont là au milieu du groupe.

J’ai pu contempler que les petits et les simples ont accès au coeur de Dieu sans complications, sans manières, sans discours creux. Ils sont pour moi révélation de l’esprit des béatitudes. Bien sûr, nos amis accompagnés sont tellement spontanés et vrais: Emilie qui suit l’homélie du Père Daniel suspendue à ses mots, Guillaume qui fait tous les gestes du prêtre, Emmanuel qui sert la messe dans sa superbe aube blanche avec un sens du sacré extraordinaire. La joie, l’attention de tous les uns aux autres, les paroles échangées, les bisous et les câlins partagés, les services assumés dans la bonne humeur. Les belles réalisations avec un sens de la beauté et de la créativité…Franchement, une petite école d’évangile. Et je pense que les communautés locales font un merveilleux travail toute l’année durant, sinon, on n’aurait pas ce bel esprit à la retraite!

Je suis venue avec Mimie et sa jeune fille de 15 ans, Joanna, très dépendante pour tous ses besoins. Ces deux jours ont été remplis de bénédictions et de grâces. Mimie a pu confier ses tracas et son angoisse au Seigneur, par le cheminement proposé, la force de la réconciliation face à cette grande épreuve mais qu’elle accomplit avec sa famille, avec tellement d’amour concret et attentif. Joanna n’a cessé de sourire et de faire la fête à tous ceux qui venaient la chouchouter et l’aimer tout simplement. Les participants ont senti quel défi c’est pour la famille et pour leur petite Joanna tellement belle et rayonnante par son regard et son sourire.
Ce lundi matin, lendemain de la retraite, j’ai téléphoné à Mimie :
– Alors, Mimie, ça va? Et Joanna?
– Oui oui, ça va très bien: papa est en train de donner le petit déjeuner à Joanna, et on écoute le CD avec les chants de la retraite, et je raconte ce qu’on a vécu.

La retraite continue…à la maison. Quand le moissonneur a jeté la graine, il ne va pas voir toutes les 5 minutes pour voir si elle pousse. De nuit comme de jour, la semence pousse, grandit, on ne sait comment. Et elle devient un bel arbre qui donne de l’ombre aux petits oiseaux. Cette retraite Arc-en-ciel est comme ça…et j’ai vu ce lundi matin que la graine poussait déjà et que la lumière de Marie rayonnait dans la maison de Mimie et Joanna.

Témoignage de Soeur Françoise, amie de Joanna et sa famille depuis plus de 10 ans.

Nous sommes partis à quatre personnes de notre groupe de Foi et Lumière « l’Arbre » de Bastogne : Maria, Guillaume, Marie-Thérèse et moi.

arc_en_ciel_2Pour nous ce week-end était une opportunité pour mieux nous connaître, passer un bon moment ensemble et rencontrer d’autres personnes de Foi et Lumière.
Dès notre arrivée à Ave Auffe, nous nous sommes directement sentis à l’aise par le bon accueil qui nous était réservé. Quelqu’un nous montre les lieux… Un autre porte nos valises… Après un bon repas, nous faisons connaissance des participants et de l’équipe d’animation dans la belle chapelle.
J’ai été émerveillée par toutes les activités proposées pour nourrir notre foi, notre amour pour Jésus, Marie et les autres.
Le rythme de chaque personne était respecté. Ce qui m’a le plus touché c’était la joie et la fête après le sacrement du pardon.
Jamais je n’avais pris conscience que nous pouvons être reconnaissants de ce pardon et en exprimer la joie entre nous et avec Jésus… farandoles, chants… J’ai déjà eu l’occasion d’aller en retraite dans différents lieux mais ici la simplicité, les dessins, les animations plus concrètes, le partage en groupe m’ont fait découvrir une foi simple, qui vient du cœur, qui touche notre vie, comme Marie nous en a montré l’exemple. J’ai apprécié l’organisation et les talents de cette équipe porteuse qui nous a accompagné durant tout notre séjour : talents d’écoute, de partage et aussi des talents artistiques.
Ici pas besoin de porter des masques. Nous sommes acceptés tels que nous sommes, avec nos richesses mais aussi nos faiblesses. On ne reconnaît plus les personnes accompagnantes et accompagnées. Nous devenons une grande famille. Un participant m’a dit :  » Il n’y a pas de différence entre nous, nous avons tous besoin d’amour et d’affection.  » Chacun apporte un plus à l’autre. C’est la joie de l’échange entre les participants. Certains vivent et portent de lourds fardeaux. Ils ont pu se confier à d’autres, faire un bout de chemin ensemble et être écoutés et respectés. J’ai apprécié l’entraide, le souci de l’autre.
La personne qui m’accompagnait me disait :  » dommage que cela ne dure pas plus longtemps, je n’ai pas envie de rentrer chez moi.  » Tous les quatre, nous serons heureux de nous revoir à la prochaine réunion de notre groupe, des liens se sont créés entre nous.

arc_en_ciel_3

Tout est cadeau dans ce week-end. Merci aux membres de l’équipe organisatrice qui se dévouent et prennent de leur temps pour le bonheur des participants. Merci aussi aux religieuses qui nous ont accueillis avec tant d’attention et de gentillesse.

Témoignage de Nicole Dehoy

> Pour revenir à la page précédente, cliquez ici