Noël 2013 : Lettre du Père Isaac Martinez, aumônier international

Chers frères et sœurs de Foi et Lumière,

L’histoire continue, la vie continue, Foi et Lumière continue, allons de l’avant sans crainte : « Poursuivons l’aventure » sans avoir peur ! C’est le message que Jésus nous donne alors que nous célébrons l’anniversaire de sa naissance. C’est ce que l’ange dit aux bergers : « Ne craignez pas ! » (Lc 2,10).

« Ne craignez pas ! » dit le Seigneur à son peuple pour l’encourager par la parole de Moïse et d’Isaïe (Dt 31,6 ; Is35,4 ; 44,2). Une phrase qu’il continue à nous dire maintenant, comme il le disait à ceux dont il assurait qu’ils valaient plus que tous les moineaux du monde (Mt 10,31) ; comme il le disait aux apôtres pour qu’ils ne craignent ni les hommes ni les persécutions (Mt 10,26), ou pour leur annoncer qu’ils allaient être des pêcheurs d’hommes (Lc 5,10 ) ; comme il le disait à saint Paul pour qu’il continue à parler (Ac 18,9), ou aux femmes qui n’avaient pas trouvé Jésus au tombeau et qu’il envoie annoncer sa résurrection (Mt 28,5-10).

« Sois sans crainte ! » c’est la phrase que dit le Seigneur pour réconforter Agar (Gn21,17 ), pour rassurer Gédéon (Jg 6,23) , pour dire à Zacharie que sa prière a été entendue (Lc 1,13), pour dire à Marie, par l’intermédiaire de l’ange, qu’elle avait été choisie pour être la mère de Jésus (Lc 1,30).

Ainsi, donc, le Seigneur nous dit dans cette fête de Noël : « Ne craignez pas ! ». Par conséquent, avec l’assurance que le Père, Jésus et le Saint-Esprit sont avec nous, continuons à vivre intensément le partage, la réflexion, la prière, la fête et le temps de la fidélité au sein de nos communautés. Continuons à bâtir des communautés dans lesquelles nous découvrons la fraternité et l’unité tant désirée par Jésus et où, au-delà de nos différences de culture, de pays, de tradition chrétienne ou de religion, nous ressentons en profondeur l’amour qu’il nous a donné, qu’il nous donne et qu’il nous donnera, Lui qui vit et règne pour les siècles des siècles.

Amen. Joyeux Noël !

> Pour revenir à la page précédente, cliquez ici