1er Janvier 2019 : Réflexion de notre Aumônier de Province pour ce temps de Noël et de nouvelle année qui s’ouvre à nous

Sainte Année à tous,

« Chez Jésus, tout est petit. »

J’ai entendu ces mots dans la bouche de Jean Vanier.

Nos communautés de foi et lumière vivent cette petitesse au jour le jour. C’est pour cela que nous pouvons devenir comme des petites crèches dans le monde.

Mais petit ne veut pas dire invisible. Dieu se rend visible dans la petitesse, il se rend visible dans nos communautés.

Ce qui est petit ne s’impose pas mais invite.

Jésus dans la crèche et dans sa vie invitera toujours à la rencontre sans jamais s’imposer.

Nos communautés ne sont pas appelées à être grandes et à avoir une grande visibilité aux yeux des hommes.

Elles doivent continuer à interpeller le monde, à l’inviter à aimer, à l’inviter à retrouver le goût de la rencontre simple et de la joie qu’elle apporte.

C’est ce trésor que porte en elle la personne avec un handicap mental. Elle nous invite à aimer et à nous laisser aimer sans arrière-pensées.

Si nous avons la chance d’être, comme les bergers et les mages, capables de répondre à l’invitation, nous pourrons alors nous rapprocher de Dieu, de l’Amour.

C’est sur ce chemin d’amour qu’il nous appelle à travers nos communautés. Un chemin sur lequel nous devons toujours accepter de changer notre cœur de nous laisser interpeler.

Nous ne savons pas où ce chemin nous mène, le prendre nous invite à faire confiance. Comme les mages, suivons l’étoile de l’invitation à la rencontre en sachant que toute rencontre demande de faire confiance au Seigneur plus qu’à nous-mêmes.

Ce chemin est parfois parsemé d’obstacles que nous pourrions croire insurmontables mais chaque obstacle nous invite à oser repartir par une autre route que celle qui était prévue ou planifiée. Les mages l’ont fait lorsqu’ils sont repartis par un autre chemin après avoir rencontré Jésus. Ils n’ont pas eu peur car ils savaient l’essentiel, ils n’étaient pas seuls, désormais Dieu était avec eux, Dieu les accompagnait sur le chemin.

Les chemins ne sont pas tout tracés à Foi et Lumière, il faut accepter l’imprévu, accepter de nous laisser déranger par les rencontres, par la vie, et oser faire confiance au Seigneur. Il est avec nous, il marche avec nous et nous fait confiance.

Puissions-nous avoir la foi qui nous permettra d’inventer ce chemin de la rencontre tout au long de cette année 2019.

Xavier

> Pour revenir à la page précédente, cliquez ici