« Prenez votre croix et suivez-moi! »

En ce mois de mars les communautés FL de par le monde, découvrent un nouveau témoin : Marthe Robin. Avec elle nous comprendrons que le monde peut être changé sans jamais quitter son petit village ; il faut juste prendre sa croix à la suite de Jésus…
Voici une réflexion sur le thème du mois de mars :

Il y a déjà longtemps, un jeune homme se déplaçait en caravane dans le désert du Sinaï et, suite à des jalousies familiales, a été lâchement abandonné. Un de ses frères, par remord, lui a sauvé la vie en le vendant comme esclave à une autre caravane qui se dirigeait vers l’Egypte.

Ce jeune homme n’avait que 17 ans et s’appelait Yosseph.
Pouvait-il exister un avenir plus sombre pour lui ? Et bien, malgré tout, Yosseph fera toujours confiance au Seigneur, il deviendra un dirigeant influent en Egypte et contribuera à sauver toute sa famille de la famine malgré le mal qu’elle lui avait fait. Pour nous aujourd’hui, il est un exemple puissant de pardon.

Cette histoire est racontée dans la bible (Genèse 37-50), mais se répète chaque jour sous d’autres formes et heureusement moins dramatiques.

Je pense par exemple à une amie qui est née avec un handicap moteur grave. Qui aurait pu prévoir en voyant ce nourrisson si fragile que des années plus tard, elle serait à la base d’associations d’aide aux personnes handicapées, qu’elle aurait le don de rassembler les gens, donner un sens à leur vie. Avec le recul, je peux dire que cette dame a sans le savoir orienté ma vie, au moins à deux reprises. Ce fut chaque fois une vraie bénédiction. En fait, je suis persuadé que le Seigneur se servait d’elle pour nous parler, nous montrer Sa voie, nous dévoiler le plan qu’Il a pour chacun de nous.

Foi et Lumière nous donne aussi l’occasion d’écouter et d’entendre le Seigneur. Est-ce Lui qui nous parle plus clairement ou bien nous qui sommes mieux à l’écoute ? Je n’en sais rien. Mais quand je suis accueilli à bras ouverts par quelques-uns en début de réunion, je ne peux m’empêcher de penser que le Seigneur veut me dire qu’Il m’aime et voudrait que nous nous aimions de la même manière (Jean 15 :12).

Porter ainsi la parole de Dieu, n’est-ce pas porter le meilleur des fruits ?

Christian

 

> Pour revenir à la page précédente, cliquez ici