Témoignage posté le 21/06/2012 | auteur : Anne

Une personne assez extraordinaire…

Il y a une vingtaine d’années lors d’un rassemblement Foi et Lumière le père Joseph Larsen se mettait sur notre route.
Il était de retour des Philippines, où comme missionnaire, il avait été au service des personnes les plus pauvres vivant dans les bidonvilles et aumônier national au sein du mouvement Foi et Lumière.
Au moment de notre rencontre, il venait d’être appelé à être aumônier international de Foi et Lumière et vivait sur une péniche avec des personnes marginalisées.

J’ai été touchée par la Paix qui émanait de lui…par son appel discret à l’intériorité…

Quelques années plus tard, il nous initiait à la Prière du pauvre. C’est un cadeau pour nos communautés Foi et Lumière…et chacun de nous en particulier.

En quoi consiste-t-elle ?

La prière du pauvre, c’est la prière de ceux qui ne sont pas capables de réfléchir profondément : les personnes qui sont fatiguées, malades, âgées, handicapées ; mais aussi la prière de ceux qui veulent se débarrasser de tout ce qui les encombre ou qui veulent devenir tout petits devant Dieu.

Pendant cette prière on est simplement présent et on se donne tout entier tel qu’on est. La présence toute seule devient un signe, une parole : « Je veux rester avec toi puisque je t’aime. ». On peut ajouter un fond musical très méditatif.

La prière du pauvre est une prière de fidélité, même si l’agitation intérieure nous presse à faire autre chose. Ce n’est qu’un « être avec ». Mais à Foi et Lumière nous savons que cette attitude est un signe d’amour : « Toi, tu es si précieux pour moi ; toi, tu vaux mieux que toute autre chose qui pourrait m’attirer à ce moment. »( extrait carnet de route 2003-2004)

Autre cadeau reçu à travers le Père Joseph : à la fin du pèlerinage 2001 à Lourdes, il m’invitait à vivre et à approfondir la spiritualité de Foi et Lumière dans mon quotidien en échangeant un courrier au rythme d’une fois par mois. Il s’agissait de partager une expérience de notre quotidien qui nous révélait comment Foi et Lumière était en train de me changer ;
ensuite nous partagions un texte de la bible qui nous rappelait la spiritualité de Foi et Lumière ; nous terminions par une prière improvisée qui exprimait nos sentiments sur le texte de la bible et sur notre expérience vécue.

Ce fut une expérience particulièrement enrichissante…une occasion chaque mois de rendre grâce pour ce que le Seigneur me donnait à vivre…une occasion de prendre le temps de découvrir le chemin qu’Il me traçait…une occasion de contempler l’œuvre de Dieu dans la vie de l’autre…
C’était très exigeant mais combien structurant…
Imaginez que le Père Joseph avait quelques 70 correspondants et terminait toujours son courrier par un mot personnel à chacun !

Cette correspondance m’a vraiment permis de faire unité entre la richesse communautaire, dont le cœur est la personne qui a l’expérience du handicap, et la richesse de mon quotidien.

A vous qui lisez ce petit témoignage, je vous invite à commander la petite brochure écrite par le père Joseph : ‘’Foi et Lumière dans la vie quotidienne, lettres du Père Joseph Larsen’’ ( Dans une des lettres vous y trouverez des détails pratiques pour vivre la prière du pauvre).
http://www.foietlumiere.org/rubriques/haut/publications

Témoignage d’Anne

> Pour revenir à la page précédente, cliquez ici